Not buddhic & not Non-buddhic Stratégie d'évacuation

A-Claisae

Administrator
Staff member
La guerre vient de commencer.
1 message
D-S-F <contact@defendre-sa-famille.fr> 14 novembre 2016 à 18:34
Répondre à : D-S-F <contact@defendre-sa-famille.fr>
À :
Ça y est.
La plupart des gens
n’en ont pas encore conscience,
mais c’est parti.

La guerre intérieure a commencé.
Oui, en France.
Accordez-moi quelques minutes
pour vous présenter la chose.

Pas besoin de vous le rabâcher,
le nouveau président US a été élu.
Le meilleur dans tout ça,
ça reste quand même la tête
des journalistes dépités
au petit matin du résultat.
Moment de télévision
qui restera gravé
dans nos mémoires.

Cela démontre surtout
la non-neutralité du système.
La volonté habituelle de vouloir
modeler le cerveau du peuple, et là,
il faut dire que ça ne les arrangeait pas.

Mais ne vous emballez pas !
Nous ne sommes pas sortis d’affaire.
Loin de là.
Et je vais vous expliquer pourquoi
dans ce message.

Le monde se fragmente.
On le sent.
Notre société se fragmente.
Réellement. Maintenant.
J’en ai pour preuve récente
la projection de la haine et de la bêtise
déversées sur les réseaux sociaux.
Je suis sur que vous l’avez aussi vu.
C’était pitoyable.
Mais nous, en tant que citoyen prévoyant,
cela nous dit beaucoup de choses
sur la suite des événements chez nous.

D’ailleurs pour ma part,
j’ai surtout observé de la haine
du côté de ceux qui
prônent la « tolérance » à tout va,
toute l’année à propos de tout
et avec tout le monde.

Mais ce qu’on observe c’est que
dès que les choses
ne vont + dans leur sens,
dès qu’un autre horizon
commence à se dessiner,
rien ne va plus.
Il faut changer le système.
Juger le vote des citoyens US.
Les insulter.
« Faire barrage à la haine »
inconscients qu’eux-mêmes utilisent
les méthodes qu’ils dénoncent
et oppressent le citoyen lambda.

Inconscient des enjeux.
Manipulés par la matrice.
Nous avons vu hier
sur les réseaux sociaux,
la démonstration de l’intolérance
des gens qui se disent tolérants.
Leur vrai visage.

Ce qui leur donne des ailes,
c’est de penser qu’ils sont du côté du « bien ».
Qu’ils possèdent la Vérité Universelle.
Qu’ils ont soi-disant compris le sens de l’humanité.
Comme le bras armé d’une bonne dictature.
Et quand d’un coup,
les choses semblent leur devenir
moins favorables : BADABOUM !
Les troupes de la bien-pensance
se mettent en ordre de bataille
et transpercent de leurs lances
quiconque ne supportera pas
à 100% leur chouchoute.
Même des familles se déchirent !
Même la neutralité et la prise de recul
sont condamnées par leur folie.
Vous devez être comme eux :
dans l’ (leur) idée du « Bien ».
Et surtout, dans l’émotionnel.
Le repenti et la lapidation sociale.

C’est là que je veux en venir.
On a tous conscience
de la tendance qui est en train
de se dessiner, et cela,
quel que soit le nom
sur votre bulletin de vote.
On ne peut plus l’ignorer.

La tendance, elle est simple,
claire et transcendante :

  • Brexit
  • Trump
  • Élection française 2017

Et c’est là que nous,
citoyens prévoyants,
comprenons que ça va péter.

On comprend que ces gens
sur les réseaux sociaux
qui deviennent hystériques
pour une élection qui n’est même pas
celle de leur pays
seront dehors aux prochaines élections.
Ne nous mentons pas,
tout le monde sait quel parti
va passer au second tour en France.
Et l’élection du président des US
sonne la mobilisation.
Il vont TOUT faire pour s’y opposer.
D’habitude, ils ont le monopole
de la manifestation dans la rue.

Mais là j’ai bien l’impression
que d’autres gens leur feront face.
Des gens qui ne manifestent
d’habitude jamais, mais là,
excédés par l’état de déchéance du pays
sortiront leur faire face.
C’est précisément là
que la guerre intérieure
pourrait commencer.
Dans la rue, cette fois-ci.

Une seule inconnue :
l’intensité de ce prochain trouble social.

Les gens vont-ils s’énerver
et contre-manifester ?
Les forces de l’ordre, épuisées et lassées,
pourront-elles tout contrôler ?
Respecteront-elles les consignes ?
Auront-elles les moyens et la volonté ?

C’est comme ça que
la guerre en Ukraine a commencé.
Souvenez-vous.
Des grandes manifestations populaires.
Les pours d’un côté, les contres de l’autre.
Les forces de l’ordre au milieu.
L’escalade de la violence.
Le premier cadavre.
Puis les suivants.
Et BOUM. Guerre civile.
Entrée des puissances étrangères.
Dimensions internationales.
Terminé bonsoir.

Dans tous les cas,
le bordel, on l’aura.
Date du début 23 avril 2017,
juste après le premier tour.
Je ne peux pas faire + précis.

Alors si cette fois,
je ne peux pas te faire prendre conscience
que tu dois te préparer
à tenir au moins 1 mois en totale autonomie
enfermé chez toi et avec tous tes proches,
tu peux te désabonner.

Si cette fois,
tu n’as pas compris
que les voyants d’alerte sont allumés
et que tu dois pouvoir être capable
de quitter rapidement ton domicile
pour te mettre à l’abri,
je ne peux rien pour toi.

Simplement, j’espère que
tu ne te retrouveras pas
au mauvais endroit
au mauvais moment
en mauvaise compagnie.

Pour les autres,
qui ont déjà fait leur deuil
et qui se préparent,
tu peux t’inscrire
au prochain atelier audio :

>> L’évacuation du citoyen prévoyant <<<
Prépration - Procédures - Planification - Action

L’objectif de cette formation
est que vous puissiez préparer
et planifier étape par étape
et d’une manière réaliste et sure
l’évacuation de votre domicile
en cas de rupture de la normalité.

  • Quand et pourquoi évacuer ?
  • Les 2 outils de survie ultime
  • La stratégie de communication d’urgence
  • Le lieu de repli
  • La sécurité en voyage
  • Les outils de planification
  • La structure de l’évacuation
  • Le tracé des itinéraires
  • La gestion des cas non conformes
  • Les caches et le ravitaillement
  • Le sac d’évacuation
  • Le véhicule d’évacuation
  • Les véhicules de secours
  • Les enfants et les personnes âgées

>> Cliquez ici pour recevoir l’atelier <<<
À la fin de cet atelier,
vous serez capable de :

– Mettre en place votre stratégie d’évacuation
– Créer les procédures adaptées
– Rédiger votre plan d’évacuation
– Déterminer et tracer vos itinéraires d’évacuation
– Comprendre la logistique de l’évacuation
– Comprendre les enjeux et les risques

Cet atelier est limité à 5 places
car nous voulons garder une haute qualité.
Il faut réserver votre place tout de suite
et l’atelier sera envoyé par e-mail
le vendredi 18 novembre à 18H00.

>> Cliquez ici pour recevoir l’atelier <<<
D’ici là, gardez la forme,
et prenez soin de vous.
Et merci pour votre soutien !
Alexandre pour DSF




-------------------------------------------------------------------------------------
J'ai accepté de recevoir cet email depuis le site defendresafamille.fr.

Je peux me désabonner, mettre en pause ou modifier mes coordonnées.
-------------------------------------------------------------------------------------
email personnel
 
Top